C:\Users\famil\Desktop\20190120_184849.jpg
C:\Users\famil\AppData\Local\Microsoft\Windows\INetCache\Content.Word\FB_IMG_1557577655799.jpg
C:\Users\famil\AppData\Local\Microsoft\Windows\INetCache\Content.Word\20190121_113230.jpg
Résultat de recherche d'images pour "specialite tcheque""

De nouveau au pays du Trdelnik  ( pâtisserie nationale ), pour un stage para hivernal avec des températures qui m’étaient encore inconnues  – 12°, heureusement sans vent. 

Froid sec, très supportable en étant bien couvert, l’appréhension était la dureté du sol enneigé et gelé.

Le vendredi nous prenions nos quartiers dans l’hôtel du centre de formation, très pratique et un gain de temps appréciable.

Les échauffements, puis les exercices de sortir d’avion, ainsi que les roulés boulés réchauffent nos corps soumis à la rudesse climat continental. S’enchaînent les rappels sur les procédures de sécurité et de réactivité face aux cas particuliers que nous pourrions rencontrer, nous replongent dans une ambiance de concentration et d’appréhension.

Le lendemain, toujours dans ce vieux Turbolet Let-410, révisé et repeint en jaune, nous attendons d’y monter pour admirer le paysage enneigé. Les corps échauffés, ainsi que les esprits bouillonnant de faire enfin une première sortie de la carlingue, nous trépignons d’impatience. L’envie de faire un bon saut avec la crainte de l’impact de l’atterrissage sur un terrain gelé par les températures  négatives, jouent avec nos nerfs.

Roman, notre instructeur Tchèque, ancien des forces spéciales avec un palmarès de plus de 25000 sauts nous fait monter dans cette vieille carlingue vrombissante.   On ne s’entend plus, le bruit du moteur couvre nos voix, de ce fait, naturellement chacun se concentre et reste dans ses pensées.

Un cri :  STAND UP !    Tout le monde se lève, les 600 mètres d’altitudes sont atteintes.  Un premiers GO et le 1er stagiaire s’élance, s’ensuit le reste du groupe donc je ferme la « marche ».

Devant la porte, le panorama blanc de la DZ s’offre devant moi,  je saute le cœur battant mais vaillant.

Le déploiement du parachute hémisphérique Tchèque ou US, puis c’est le silence du ciel, une minute pour apprécier ce bonheur incomparable. L’œil attentif, je regarde où les vents me dirigent afin d’éviter un obstacle au sol.  Je tire sur les suspectes pour m’orienter en prenant soin d’observer mes camarades. Le contact en sol, m’avait un peu refroidi l’année précédente.

Sous nos pieds, le sol se rapproche et l’on commence à regarder l’endroit de l’impact.  Je prends la position jambes serrées et fléchies. La dureté du terrain que j’appréhendais me surprend, finalement, relativement meuble !

Avec un vent nul, s’enchainent les sauts dans la bonne humeur et sans blessure pour notre groupe.

Fin de journée, de retour dans nos chambres, la douche pour décompresser annonce une bonne soirée où l’on va fêter dignement nos brevets Para Allemand et Slovaque.

La sortie dans la ville de Pribram s’effectue dans une ambiance très conviviale grâce à une organisation parfaite pendant tout ce séjour, de notre partenaire OXYDROP .

Expérience particulière que ces WINTER, cela permet de sauter dans des conditions moins favorables qu’au printemps, mais cela reste toujours un réel bonheur.  Contactez-les, si vous en rêver.

Allez-y  courez !   Eux… Sautez !

Adj ® PERRAIS Jérôme