L’ensemble des formations administratives a bénéficié d’une enveloppe complémentaires de crédits réserves.

Ces dotations permettent ainsi de convoquer près de 600 réservistes supplémentaires par jour jusqu’à la fin d’année 2018.

A la suite des récents arbitrages budgétaires obtenus par le ministre de l’Intérieur, dans le cadre des travaux du projet de loi de finances 2019, l’ensemble des formations administratives a bénéficié d’une enveloppe complémentaire de crédits réserves, qui permet de porter au dernier trimestre 2018, le niveau d’engagement de la réserve opérationnelle à hauteur de celui atteint sur l’année 2017.

Ces dotations permettent de convoquer près de 600 réservistes supplémentaires par jour jusqu’à la fin d’année 2018.

Les retards de paiements constatés depuis plusieurs années ne sont malheureusement pas encore réglés et nous en déplorons donc encore au cours de ce trimestre. Ils disparaîtront définitivement avec le passage à la mensualisation de la solde des réservistes dès le 1er janvier 2019 (projet Agorha Solde). Ce nouveau processus permettra, dès 2019, de fluidifier de manière significative la mise en paiement rapide des services accomplis.

Enfin les dotations complémentaires pour cette fin d’année s’accompagnent d’un abondement significatif de fonctionnement pour la réserve opérationnelle (carburant et fonctionnement).

Ces éléments ont été communiqués par le directeur général de la gendarmerie nationale, le 11 octobre dernier, lors de la visioconférence rassemblant outre les chefs territoriaux, les officiers adjoints de commandement (OAC), les conseillers-réserves, les chefs des sections personnels de réserves (SPR) et les cellules réserves départementales (CRD) et toutes les personnes jugées utiles par le commandement.

A cette occasion, il a précisé notamment qu’afin de ne pas pénaliser les plus vulnérables et plus jeunes des réservistes, il a été décidé de privilégier le versement des soldes des personnels sous ESR de – de 25 ans et ayant effectué plus de 5 jours d’activité au titre de 2018.