Dans mon article précèdent, je vous disais que le général de division Olivier KIM, Commandant des Réserves de la Gendarmerie, avait confirmé que la composante réserve était bien intégrée dans la manœuvre globale de la gendarmerie pour lutter contre de le Covid 19.

Il nous en donne la preuve en ce moment. Aujourd’hui 375 gendarmes de réserves sont engagés dans l’opération « Zéno » pour sécuriser plus de 100 bureaux de poste assurant en métropole et en outre-mer la distribution des prestations familiales.

Dans un interview au Figaro, le général a précisé : « Pour chaque bureau, au moins trois réservistes sont mobilisés pour une durée de cinq jours, avant d’être relayés par un autre équipage la semaine suivante afin d’éviter tout risque de contamination…..Chargé des « missions de sécurisation et de régulation » pour « garantir une présence rassurante dans et aux abords » des guichets, les réservistes ont notamment la tâche de « veiller au respect strict des mesures de distanciation sociale par la gestion des files d’attente ou le filtrage ».

La Poste se réjouit de la collaboration des forces de l’ordre qui lui permettent d’exécuter au mieux sa mission de service publique dans cette période délicate.

Par votre disponibilité et votre volonté de servir, le commandement de la gendarmerie sait pouvoir compter sur ses réservistes.

Col® Luc DELNORD

Président de R.E.S.GEND