« Je m’apprête à quitter le service actif et, par là même, mes fonctions de commandant des réserves, après trois années passionnantes à plus d’un titre.

La période a été marquée par des événements tragiques qui ont placé la réserve en première ligne pour en faire, aujourd’hui, une composante absolument indispensable dans le dispositif opérationnel de la gendarmerie.

La réserve citoyenne qui est constituée de volontaires agréés en raison de leurs compétences, de leur expérience ou de leur expertise joue un rôle essentiel en entretenant l’esprit de défense et de sécurité nationales et en maintenant le lien entre la Nation et ses forces armées. Dans un contexte de forte mobilisation de toutes les énergies et ressources disponibles, la gendarmerie souhaite impulser une nouvelle dynamique à la réserve citoyenne reposant sur l’animation du réseau et l’implication de tous ses membres. Cet objectif majeur prévoit, également, de faire passer l’effectif de 1300 à 1500 réservistes citoyens à l’échéance 2020.

Ces perspectives encourageantes viennent conforter votre engagement de longue date et votre détermination au service de la gendarmerie. J’en ai été le témoin privilégié pendant trois ans. Ce fût pour moi un honneur et un plaisir de contribuer à bâtir une force de réflexion et d’expertise de tout premier plan en sachant que je pouvais compter sur vous quelles que soient les difficultés.

Au moment de « quitter le bord », je tiens à vous rendre un hommage appuyé pour votre envie de servir et d’être utiles, votre sens du devoir.

J’ai pu me rendre compte, à travers les nombreux contacts, de la richesse que vous représentez pour la gendarmerie et pour notre pays.

Soyez fières et fiers de ce que vous êtes et de ce que vous faites. Tous mes vœux vous accompagnent dans votre engagement citoyen et dans votre vie personnelle.

Soyez assuré(e)s de ma profonde estime et de ma sincère gratitude. »

GDI Alain Coroir