MARCHE DE BERNE 2018

Vendredi dernier, 9 valeureux camarades se sont retrouvés sur les terres de la confédération helvétique pour la désormais traditionnelle Marche de Berne.

Pour cette 59ème édition, le groupe R.E.S.GEND était logé, non pas à Belp même comme à l’accoutumée, mais dans un bunker de la sécurité civile suisse de la ville de Bern. Situé sous le palais des exposition Bern Expo, l’ouvrage a la capacité d’accueillir plus de 100 civils en cas de crise grave et offre des conditions d’hébergement certes rustiques, mais très fonctionnelles.

2 gendarmes adjoints de réserve féminines, venaient cette année adoucir un peu la rudesse de notre équipe de marcheurs et deux de nos camarades d’active plus courageux, ont réalisé deux fois 30 kilomètres dans les alpages de la Suisse allemande. Préparation de Nimègue oblige!

Le réveil du samedi matin fut douloureux au regard de l’ambiance festive maintenue toute la nuit par nos charmants camarades de l’armée suisse du canton de Bern… Bref, nuit blanche absolue pour ceux qui n’avait pas prévu boules Quies, casque anti-bruit et masque de nuit. En prime apprentissage du dialecte local, que même les germanophones les plus perspicaces ne peuvent décrypter!

Après un réveil matinal à 5H00, pour ceux qui avaient malgré tout pu s’endormir, un copieux petit déjeuner servi sous terre fut pris et notre délégation se dirigea vers le point de départ. Après un salut à l’attaché militaire de défense de l’ambassade française emmenant avec lui une délégation hétéroclite d’attachés de défense étrangers (américain, allemand, autrichien, péruvien, chilien, chinois, …), à un détachement de la légion étrangère et à une petite équipe de l’armée de l’air, la délégation R.E.S.GEND s’est vaillamment élancée sur les routes et chemins de la confédération sous un soleil de plomb, pour une course de près de 4 heures. A l’arrivée de cette première journée, la traditionnelle Bratwurste et la bière locale BUGEL nous attendaient, ainsi que notre fruste couchette au bunker, pour une sieste largement méritée.

Après une nouvelle nuit tout aussi mémorable que la veille, notre vaillante troupe de gendarmes s’est encore présentée sur la ligne de départ, drapeau en tête et s’est élancée pour un nouveau parcours traversant la vieille ville historique de Bern et longeant le fleuve tumultueux traversant la ville: l’Aar.

A l’arrivée, personne ne manquait à l’appel et ce fut l’occasion de passer la ligne d’arrivée au pas cadencé, drapeau en tête, calot vissé crânement sur le crâne, sous les applaudissements de la foule nombreuse de marcheurs, réunis pour encourager les différentes équipes militaires présentes.

Encore une fois cette année, la bonne ambiance et la cohésion n’ont pas fait défaut et la gendarmerie française représentée par ses réservistes opérationnels et deux camarades d’active, a fièrement porté ses valeurs auprès de nos camarades militaires étrangers et des forces de sécurité locales (police cantonale, garde-frontière, gendarmerie suisse, polizei…).

Une très belle expérience et un grand moment de cohésion vécus grâce à l’association R.E.S.GEND!

Nous vous attendons très nombreux l’année prochaine pour la 60ème édition de la « Schweizerischer Zweitagemarsch » de Bern les 18 et 19 mai prochain!

 

Auteur: Ltc (r) Jean-Yves CHEVALLIER