Resgend - Réservistes Et Sympathisants de la GENDarmerie
Membre du Conseil supérieur de la réserve militaire, membre de l'Entente des associations gendarmerie, reconnue d'intérêt général

COMPTE RENDU REUNION MININT

Comme promis, voici le condensé des échanges avec monsieur Gérard COLLOMB, ministre d’état, ministre de l’Intérieur, avec des associations de l’Entente gendarmerie, au ministère le mardi 10 Juillet.
 
QUESTION: Evolution du budget de la gendarmerie et de celui de sa réserve opérationnelle pour 2018.
REPONSE: Le budget « réserves » a été doublé de 2015 à 2018 mais les moyens de l’état ne sont pas inépuisables. Pour 2018, après régulation, le budget permettra de maintenir un « socle » d’activités de 21 journées par an.
QUESTION: Protection sociale du réserviste.
REPONSE: En 2017, 80 réservistes ont été blessés dont 20 par agression. Il a été installé un réseau de 22 conseillers régionaux issus de la réserve opérationnelle ou citoyenne.
QUESTION: Maintenance des infrastructures immobilières.
REPONSE: Des efforts sont en cours, la fin du quinquennat devraît être légèrement supérirure à 2012 où un retard important avait été pris.
Aujourd’hui les résultats sont cependant bien plus favorables que ce qui nous avait été proposé. 5.900 logements seront totalement rénovés en 2018.
La gendarmerie est dans des conditions moins difficiles que la police.
On a également engagé des travaux de sécurisation des casernes, ce qui est nouveau.
Q.: EQUILIBRE ENTRE LES DEUX FORCES DE SECURITE.
R.:Le ministère y est attentif. 5525 policiers et 2500 gendarmes sont prévus à l’horizon 2022. Des zones gendarmerie se dépeuplent, d’autres situées en « 3e couronne » se densifient. Le plafond d’emploi est à 100192 en 2018, contre 90790 en 2016.
Les effectifs de la réserve opérationnelle compensent un peu, sans parler de l’efficience des militaires.
Q.:RAPPORT DE LA COMMISSION D’ENQUETE SUR LES FORCES DE SECURITE INTERIEURE.
R.:Il est assez juste. on constate que l’on a besoin de remonter en puissance.
Q;: REFORME DES RETRAITES ET PENSIONS DE REVERSION.
R.: Si réforme il y a, elle sera progressive. Des consultations seront engagées. Il n’y aura pas de mesures « couperet ».
Q.: TERRORISME
R.: Tous les 15 du mois a lieu une réunion avec les préfets de zone sur la conduite à tenir sur ce sujet.
Nous travaillons également sur l’expulsion des condamnés en situation irrégulière et le suivi des sortants de prison.
 
 
Légende de la photo:
A la gauche du ministre: général de OLIVEIRA, conseiller « gendarmerie ».
A sa droite: général LIZUREY, directeur général de la gendarmerie, colonel (TA) ARVISET, secrétaire général du CFMG (conseil de la fonction militaire gendarmerie), lieutenant-colonel GASPARI, son successeur.
 
Texte et photo: Col.(h) Jean-Pierre SOBOL.
Articles similaires
  • RESGEND AU MINISTERE DE L’INTER... Les principales associations de l’Entente gendarmerie, dont RESGEND, ont été reçues ce matin 10 Juillet au ministère de l’Intérieur par monsieur Gérard COLLOMB, ministre d’ Etat. Des informations sur les questions posées et les réponses reçues seront publiées rapidement. Col.(h) SOBOL [...]

MEMOGEND 2016

Cliquer

Marche de Blankenberge 2017

L’équipe RESGEND – DIEKIRCH 2017

GEND’info

COMMUNICATION

"Le grand nombre des adhérents de RESGEND nécessite périodiquement une mise à jour des adresses mail de ceux-ci afin de conserver transmission des informations et réactivité.
Il est donc demandé aux adhérents ayant récemment changé d'adresse mail de communiquer celle-ci par un courriel adressé à:
contact@resgend.fr
Merci à tous."

Marche de NIMEGUE 2018

Une info expresse, il reste des places pour Nimegue 2018.

contact@resgend.fr